Ponts et passerelles

L’inox peut se retrouver dans tout ou partie d’un pont ou d’une passerelle. Son utilisation est courante dans les éléments de protection – mains courantes et garde-corps – ainsi que dans les haubans des ponts suspendus, les câbles et les tirants. Il est aussi préconisé pour le tablier et les éléments d’ancrage notamment des ouvrages construits en atmosphère marine et polluée. Suivant les atmosphères, les nuances austénitiques (304, 316L) ou duplex (DX2205, DX2304) peuvent convenir. 

 Les atouts

> Résistance à la corrosion, très bonne résistance mécanique, limite d’élasticité élevée : le choix de l’acier inoxydable est un gage de qualité en matière de construction d’ouvrage d’art.

> Caractéristiques répondant aux exigences techniques les plus sévères : longue portée, allègement des structures, performance parasismique.

> Peut être utilisé à nu, même dans des environnements très agressifs comme les bords de mer ou les zones industrielles. 

> Son rapport module d’Young sur densité permet de concilier légèreté et rigidité et de donner ainsi naissance à des ouvrages fins et élancés.

> Les bénéfices liés à l’utilisation de ce matériau sont aussi souvent à la source d’économies importantes qui au final permettent d’en relativiser le coût.