Couverture chaude / froide

Description: 

L'inox peut être mis en oeuvre aussi bien en couverture chaude qu'en couverture froide.

 

Qu'est-ce qu'une couverture chaude ? Exemple de couverture chaude

La couverture chaude s'est développée de plus en plus ces dernières années en raison de sa facilité de mise en oeuvre. De plus, elle permet d'intégrer des épaisseurs d'isolant plus importantes conformément aux nouvelles réglementations thermiques.  Par opposition à la couverture froide, la couverture chaude désigne une couverture non ventilée sous son support. Le support est généralement réalisé en panneaux composites monoblocs comprenant le panneau proprement dit et l’isolant. La mise en place d'un pare-vapeur est fortement conseillée.

 

1 - Couverture inox     2 - Feutre d'interposition
3 - Pare-vapeur         4- Isolant (laine de verre…)

   
Qu'est-ce qu'une couverture froide ? Exemple de couverture froide 

Dans le système de couverture froide, la ventilation est nécessaire non seulement pour éviter la condensation et ses conséquences, mais aussi pour éviter la détérioration par l’humidité des supports des éléments de couverture. Il est nécessaire de prévoir dans la toiture un espace libre sous l’élément couvrant avec une entrée et une sortie d’air, ce qui permet la ventilation souhaitée.

Par principe, la couverture froide intègre une lame d’air assurant la ventilation des éléments et de leur support. Si le comble est aménagé, la ventilation se fait le long du rampant dans la lame d’air. Si le comble est perdu, il sert d’espace ventilé. Dans les deux cas, rien ne doit s’opposer au libre renouvellement de l’air. La lame d’air doit être continue.

 

1 - Couverture inox     2 - Feutre d'interposition
3 - Pare-vapeur         4- Isolant (laine de verre…)