Compatibilité avec d’autres matériaux de construction

> Autres métaux

Lorsque deux métaux différents sont mis en contact en présence d'humidité, un courant électrique circule à partir du métal ayant le potentiel le plus bas vers le plus élevé (plus noble); le métal le moins noble étant consommé ou "corrodé".
Plus la différence de potentiel est élevée, plus grand sera le taux de corrosion, ce qui fait, par exemple que le zinc et l'aluminium se corroderont plus rapidement en contact avec le cuivre. Comme la différence de potentiel entre le cuivre et le plomb est faible, il est conseillé d'utiliser des clous en cuivre pour fixer le plomb. Tous les métaux possèdent un électropotentiel, comme le montre le graphique ci-dessous.
 
Etant donné que l'acier inoxydable se trouve à l'extrémité supérieure de l'échelle de potentiel, il peut être mis en contact avec d’autres métaux.  
 
 
 
Potentiel normal de métaux de construction et certains métaux nobles
par rapport à une électrode à hydrogène.

 

> Autres matériaux 

L’acier inoxydable étant généralement résistant à la corrosion des acides et des bases, il n’y a pas de risque de corrosion avec des matériaux de construction qui pourraient en contenir tels que :  
- la sève dans une grande variété de bois, y compris cèdre et chêne vert
- les conservateurs du bois, y compris le CCA (Tanalith)
- le plâtre
- le mortier de ciment et de béton
- le ruissellement à partir du bitume, d'asphalte, de la mousse et du lichen
 
 

BDP Manchester studio - Royaume Uni / Building Design Partnership Limited

© Martine Hamilton Knight
  
> L’inox n’est également pas affecté par les matières en décomposition telles que la végétation et toute matière organique.
> L’acier inoxydable ne doit pas entrer en contact avec des produits nettoyants contenant de l’acide chlorhydrique ou du chlore sous forme concentrée, auquel cas, il convient de rincer immédiatement à l’eau.
> Des précautions doivent être prises pour éviter les débris d’angle d'affûtage d’acier au carbone ou les opérations similaires de coupe au cours desquelles des copeaux ou des particules de fer peuvent se déposer sur la surface de l’acier inoxydable.
> De tels dépôts pourraient rouiller et tacher la surface de l’acier inoxydable.