Campus des métiers et de l'industrie

Le Projet

Ondes sur ondes, les façades et la toiture du pôle boulangerie constituent ici le cœur d’une réalisation d’envergure qui permet d’accueillir un millier d’apprentis au sein d’un campus urbain organisé entre cour et jardin.

Conçu en 2004 et développé sur une parcelle de 18 300 m², ce centre de formation des apprentis (CFA) élargi en campus des métiers et de l’entreprise touche à une certaine démesure tant par ses objectifs que par son programme. D’une capacité de 1350 apprentis, il regroupe des domaines aussi variés que l’automobile, le bâtiment, la boulangerie-pâtisserie, la coiffure et l’esthétique…

Sans compter l’ensemble des locaux administratifs et d’enseignement proprement dits, les lieux de communauté comprenant notamment un grand amphithéâtre, une cuisine et un restaurant scolaire de 300 places, ainsi qu’un gymnase et un parc de stationnement pour l’essentiel enterré. La stratégie de l’architecte a été d’organiser un ensemble relativement compact composé de bâtiments bien différenciés derrière un immeuble en front de rue à R+4, avec des adjonctions disposées autour d’une cour et d’un jardin créant l’urbanité souhaitée. Dans sa globalité, la réalisation se veut dense et forte mais non dénuée d’espaces d’agrément, de détente et de communication sur la cour intérieure. 

Brillance avancée au cœur du projet 

Chaque unité est donc volontairement caractérisée pour donner vie à ce programme pluriel à l’échelle d’une petite cité scolaire. La cour et le jardin en sont les articulations tandis que les flux sont rationalisés au maximum avec une rue intérieure, une desserte de service et un parking partagé, sans oublier le porche d’entrée et le grand hall au mitan du bâtiment principal. Le linéaire sur la rue au sud est souligné par une forte structure en béton dont le soubassement côté restaurant se distingue par sa frise en triangle. Le gymnase dissocié en fond de parcelle se pare d’une vêture en polycarbonate et d’un habillage intérieur en bois. Le pôle Bâtiment proprement dit (plomberie, électricité, génie climatique) dresse ses ateliers sous des sheds dûment orientés au nord, taillés en pente droite et réalisés en bacs secs. Le pôle automobile-carrosserie se distingue par ses sheds cintrés recouverts d’une étanchéité. Dans cette grande composition, le bâtiment central effectuant la liaison entre la cour et le jardin, dédié au pôle boulangerie-pâtisserie, dénote ostensiblement la volonté d’identification des unités. Placé au cœur du système et perceptible depuis les étages du bâtiment principal, il a reçu un traitement spécifique tenant à une enveloppe en inox d’aspect recuit brillant (Uginox Bright) sur base ferritique K36, développée en façade et en toiture sur un soubassement minéral.

Silhouettes japonisantes et clins miroitants

Cette ligne réfléchissante qui permet de capter la lumière au cœur du projet se détache par ses pignons d’écriture quasi japonisante qui permettent d’absorber les exutoires propres à l’activité. L’enveloppe est faite de panneaux à ondes horizontales qui créent une dynamique visuelle, selon une technique de pose à clins relativement complexe à mettre en œuvre. Les ondes de toiture plus étroites confèrent une vibration supplémentaire à l’édifice. Selon la luminosité, l’image change d’intensité pour animer le campus par son esthétique miroitante en contraste avec la gamme des autres matériaux. Les claustras à ventelles rythmant les façades ajoutent au jeu des horizontales qui étirent le dessin. L’inox est ici employé pour son caractère étincelant mais aussi pour ses qualités de pérennité, indispensable à un tel lieu d’enseignement.    

Texte :  François Lamarre / Constructalia

Les atouts de l’inox pour ce centre de formation:

> le choix d’un aspect d’inox permettant de différencier les bâtiments en fonction de leurs activités

> un produit industriel, rendant son prix des plus compétitifs

> un coût global faible de par la pérennité de l’inox

> une mise en oeuvre traditionnelle, ne nécessitant pas de compétences particulières

> un emploi aussi bien en façade qu’en toiture permettant de donner une unité à l’ensemble

> un aspect changeant au fil des jours et des saisons.

Fiche Technique

Ville: 
Bobigny
Pays: 
France
Architecte: 
Bruno Gaudin
Année: 
2010
Client: 
Chambre des métiers de la Seine-Saint-Denis
Entreprise de pose: 
Hervé SA / Gir
Bureau d'Etudes: 
Technip (structure), Berim (fluides), Oasiis (HQE)

Information inox

Nuance: 
436/1.4526
Aspect de surface: 
Uginox Bright
Epaisseur: 
0,60 mm